Accueil
S'identifier
S'inscrire
 

Accueil

Tous les groupes
Groupe sélectionné
    Forum
    Livre blanc
    Participants
    Administration

Tous les forums

Livre blanc complet
    Textes validés
    Tous textes

Tous les participants

Groupes, membres, droits
Mode d'emploi
Comment ça marche ?
Mentions légales
Bienvenue sur le site de l'(ex)Forum Démocratie Citoyenne.

Le site vient d'être transféré à son adresse définitive www.neotopia.fr ! Pensez à actualiser vos signets !

Neotopia. Manifeste.


Utopie. Voilà un mot qui a disparu de notre vocabulaire, relégué au cimetière des idées mortes. Un mot qui  n‘est pas fait pour notre époque de comptables et de gagne-petit, pour ces moments où le rêve et l’espoir ne sont pas autorisés.

Utopie. Un mot qui aura bientôt cinq siècles, et qui décrit cet endroit qui n’est « en aucun lieu » mais où l’homme peut réaliser les possibles. Alors bien sûr, cela paraît naïf, puéril, inconscient, en ces temps où une fausse rationalité affirme son empire sur toutes choses et tous lieux, d’exprimer sa foi dans un idéal qui serait notre compagnon et notre guide.

Utopie. Un mot honni car tant d’utopies ont enfanté des cauchemars, les enfers où des hommes se sont débattus et sont morts. Un mot dangereux.

Et bien ici nous affirmons l’incroyable nécessité de forger de nouvelles utopies, d’imaginer des avenirs qui nous réconcilient avec nous mêmes et  nos semblables, qui nous permettent à nouveau de parler à nos enfants en leur souriant. Sans utopie notre monde va s’étioler et se nécroser, devenir le sombre réceptacle des désirs prédateurs des uns et des tristesses résignées des autres. Sans utopie, paradoxe ultime à l’heure où notre maîtrise de la technique confine au vertige, nous serons renvoyés au monde des instincts animaux et des pulsions primaires.

Utopie. Tel est notre but, l’ultime étape sur un chemin qui sera sans doute infini. Et ce chemin c’est ce que nous vous proposons de tracer et de parcourir avec nous. Un chemin, sans doute sinueux et chaotique, parsemé d’obstacles et de rencontres inquiétantes, mais qui fera la grandeur de nos échanges et de nos doutes. Un chemin où nous voulons dessiner de nouvelles formes d’étudier, de travailler, de se soigner, de manger, d’aimer, de faire lien, en somme de vivre. Un chemin dont le parcours reste à inventer avec nos idées et nos intuitions, nos enthousiasmes et nos rires.

Neotopia. Voilà ce qu’est Neotopia, la proposition d’un chemin qui mène à l’utopie, à la ré-invention d’un monde habitable.

Tout cela peut paraître abstrait et flou, mais il est fondamental d’affirmer la primauté de la vision et du but, pour décliner, ensuite, dans des mesures concrètes, des plans, des actions, les possibilités d’une société plus juste, plus confiante et plus agréable.

Nous sommes aussi convaincus que ce processus, qui est proprement révolutionnaire car il vise à un bouleversement, à un changement radical de posture et de relation au monde, ne peut venir que de la multitude, de ce que d’autres appellerait la base, c’est à dire de tout un chacun. Les institutions, les partis, les organisations, ankylosés dans leurs habitudes et leurs renoncements, ne peuvent porter ces utopies, qu’ils craignent avec la certitude de leur propre médiocrité et l’angoisse de la perte de leurs privilèges.

Neotopia. Manifeste. Ce sont donc les quelques mots d’introduction, auxquels il nous faudra sans cesse nous référer quand nous seront englués dans des débats difficiles ou confrontés à des choix impossibles. Si nous nous écartons de ce chemin, il faudra renoncer.

 

 
Recherche (TODO)

Dernières actions RSS
Projet 2017 Projet 2017
Technique Flux RSS